Peinture anti-bruit : présentation et avantages

Peinture anti-bruit : les avis de consommateur sur ce produit

Conscients de l’impact négatif que peuvent avoir les nuisances sonores sur la santé, de nombreux acteurs du milieu du bâtiment ont mis au point des solutions censées améliorer le confort des consommateurs. Au nombre de ces dernières, vous avez par exemple la peinture anti-bruit, aussi appelée peinture acoustique ou insonorisante. Vous vivez dans un milieu particulièrement bruyant et vous êtes à la recherche d’une solution efficace qui vous permettra de réduire l’intensité des bruits au sein de votre logement ? Si oui, il peut être intéressant d’opter pour une peinture insonorisante.

Qu’est-ce qu’une peinture insonorisante ?

Comme son nom l’indique, une peinture insonorisante est un revêtement dont le but est d’atténuer les bruits. Conçue en 2013, elle se compose de microbilles de verre et améliore l’isolation des pièces. D’après les avis d’utilisateurs, elle permettrait de réduire de quelques décibels significatifs les nuisances sonores. En outre, ce type de produit convient à la réalisation de travaux de construction et de rénovation.

Quels sont les avantages d’une peinture acoustique ?

La peinture acoustique est dotée de nombreux avantages intéressants. Elle se révèle par exemple d’une certaine efficacité en matière de limitation des bruits en provenance des voisins, de la circulation, des animaux, etc. Même si la capacité d’atténuation des bruits n’est pas efficace face à tous les types de nuisances sonores, elle permet au moins d’améliorer un tant soit peu le confort à l’intérieur de la maison.

En dehors de l’isolation phonique procurée par la peinture anti-bruit, il faut aussi souligner que sur le plan thermique, elle permet d’isoler efficacement. De fait, certains consommateurs qui ont laissé leur avis ont reconnu qu’elle permettait d’améliorer l’isolation des pièces dans lesquelles elle était appliquée.

De plus, l’adoption de la peinture insonorisante évite la réalisation de gros travaux au moment de peindre les pièces. En effet, le processus est assez rapide et facile et ne nécessite pas forcément l’intervention d’un professionnel. En outre, il s’agit d’un revêtement qui peut s’appliquer sur toutes les surfaces. Vous pouvez par exemple le passer sur :

  • Les murs ;
  • Le parquet ;
  • Le plafond ;
  • Le sol en béton ou en ciment, etc.

Quel que soit le support pour lequel vous optez, vous avez donc la certitude que l’adhérence de votre peinture sera optimale. Par ailleurs, si à la base ce type de revêtement était uniquement disponible dans des coloris blancs, désormais le choix au niveau des couleurs est beaucoup plus vaste.

Lire aussi : Comment estimer un appartement meublé à la location ?

Comment réussir l’application d’une peinture anti-bruit ?

Comment réussir l’application d’une peinture anti-bruit ?

Les travaux d’application d’une peinture anti-bruit débutent par une mise au propre du support qui doit être peint (mur, sol, plafond, parquet, etc.). Il s’agit d’un indispensable pour améliorer la qualité de l’isolation phonique. Vous pouvez par la suite passer aux travaux de peinture. Pour cela, vous devez commencer par une sous-couche phonique à passer avec un rouleau nid d’abeille. Après cela, vous pouvez passer à l’application de deux couches de peinture acoustique en vous servant d’un rouleau doté de poils d’une longueur moyenne.

Quel est le prix d’une peinture insonorisante ?

Le prix d’un litre de sous-couche insonorisante s’élève à peu près à une vingtaine d’euros. Pour ce qui est de la peinture anti-bruit, elle coûte approximativement 25 €. Quant au prix du rouleau, il peut aller jusqu’à une vingtaine d’euros la pièce.

Articles similaires

4.4/5 - (8 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.